Importation privée de vins: La belle bouteille

La belle bouteille ( Photo: Vadim Daniel, Photographe, Montréal }

 » Un soir, l’âme du vin chantait dans les bouteilles  » – Charles Beaudelaire

Lors du dernier Salon des vins d’importation privée, j’ai fait la découverte d’une agence magnifique du nom de La Belle Bouteille. Fondé en 2002 par Martin Labelle, elle représente un peu plus de 22 producteurs de vins, ce qui fait environ 22 000 bouteilles vendues par année. Mais les chiffres ne sont pas aussi importants pour cette agence que la qualité des produits qu’elle sélectionne. Non seulement le vin doit goûter bon, mais il doit aussi respecter l’environnement, et tenir compte du côté humain. Ici, pas de grosse machine industrielle, pas de vin plein de produits chimique, La Belle Bouteille représente des vignobles qui se tournent vers une philosophie très « nature ».

J’ai eu la chance de goûter à plusieurs de leurs produits, dont un Morgon 2009 du vigneron Guy Breton. Voici mon nouveau Marcel Lapierre, pour ceux qui connaisse le nom. Un nez remplit d’arôme de fruit, une finesse en bouche comme on en trouve rarement, je goûte tout de suite leur passion pour le Beaujolais. Région qu’affectionne particulièrement Martin, le Beaujolais fût la seule réponse à toutes mes questions:

Q : Rouge ou blanc ? R : Beaujolais
Q : France ou Nouveau-monde ? R :Beaujolais
Q : Ton meilleur accord met et vin ? R :Beaujolais avec des charcuteries de cochon ou encore seul

J’ai également fait la découverte d’un vin rouge du domaine Padié, disponible uniquement à l’agence via ce courriel (un site internet sera disponible bientôt). Calice 2009, un nom original qui nous fait tourner la tête instantanément lorsqu’on voit la bouteille. Mais le jeu de mot est très subtil, le producteur Jean-Philippe Padié, convaincu d’appeler sa cuvée ‘’i’’ symbole de verticalité qui se retrouve dans le vin et dans la vie, décide d’ajouté simplement la lettre au nom de son village CALCE.

Fait de Carignan à 100%, cépage qui s’adapte parfaitement au sol et au climat de la région, son vin nous offre un nez aux arômes de pruneau, une bouche en fraicheur sur la fraise, très fruité. J’ai eu beaucoup de plaisir à finir mon verre et surtout en m’en servir un autre.

Si vous aimeriez faire la découverte de produits natures, Martin suggère le restaurant Les trois p’tits bouchons, LA référence en matière de vins bios. Vous retrouverez là plusieurs de ces produits et bien d’autres. Merci à Martin et son équipe de m’avoir fait découvrir de nouveaux produits, et aussi pour les deux belles bouteilles que vous m’avez offert à la fin du salon. Vos vins vous représentent bien, passionnés et de grande qualité !


Related Posts: