Bâtie en 1688, L’auberge Saint-Gabriel fut le premier établissement au pays à se voir conférer par le régime britannique un permis d’alcool. Ce qui lui vaut, en 1769, le titre de première auberge d’Amérique du Nord.

Il va sans dire que l’endroit renferme en lui même un bagage culturel considérable. C’est en tenant compte de cette réalité que Bruno Braën du cabinet de design Braun- Braën (DNA, Pullman, Club chasse et pêche, Benelux, etc.) a revisité notre passé en créant tout un parcours muséal sous le toit du 426, rue St-Gabriel à Montréal.

Plutôt à l’image d’un lobby d’hôtel que d’une entrée de restaurant, c’est dans cet espace totalement éclaté que « Plein de monde (de tout genre) vont en venir à se croiser », comme le dit si bien Bruno Braën.

Nous vous invitons donc à visiter en photo ce lieu merveilleux…

Le lobby de l'Auberge Saint-Gabriel

Le lobby de l’Auberge Saint-Gabriel

Ayant à peine pénétré le hall d’entrée, le client se retrouve face à une monumentale colonne vertébrale de baleine. Un rappel à la situation subaquatique de la région de Montréal, il y a de ça quelques milliers d’années.

Puis à sa droite, un manège recouvert de gazon représente, avec une pointe d’humour, l’enfant qui se cache à l’intérieur de chacun. Une attraction qui saura émouvoir les petits comme les grands.

Il pourra ensuite s’asseoir dans un fauteuil aux lignes contemporaines, mais abordant tout de même un style rustique vu sa jaquette de courte pointe.

Le bar de l'Auberge Saint Gabriel

Le bar de l’Auberge

Se retournant vers le bar il est spectateur d’un tableau ou s’entremêle modernisme et faits historiques. En hommage au design québécois est présentée une analyse du tourne-disque « Oracle » sous forme de luminaire.

Les sièges du bar, pour leur part, abordent la véritable étoffe royale du 22e régiment, bataillon francophone de l’armée canadienne.

Et s’il lève les yeux il peut apercevoir le système de canalisation des eaux, qui, à faute d’être camouflé, a été exagéré. Rendant ainsi hommage au génie industriel québécois.

Murale de Jean-Daniel Rorher

Murale de Jean-Daniel Rorher

Il se retrouve ensuite devant une murale de Jean-Daniel Rorher qui se veut un hommage à l’art moderne du 20e siècle.

auberge saint gabriel decor

Lampe « orignal »

Puis, tout au fond se trouve cette lampe aux allures ludiques qui met en scène deux orignaux, soudés par le coup, desquels surgit la lumière.

C’est suite à la visite de cet espace haut en couleurs, que le client se verra invité à passer du côté salle à manger. Celle-ci lui offrant une vue imprenable sur un immense frigo où sont suspendues des pièces de viande en processus de vieillissement contrôlé, une rôtissoire où tournent de jolis poulets dorés et un âtre où rougeoient des braises vives. Il pourra alors déguster un chef-d’œuvre culinaire signé Éric Gonzalez.

*Source: voir.ca, 123people.com

Cliquez ici pour visionner les premières 10 minutes de cet épisode de l’émission Mixeur qui sont consacrées au design de l’Auberge et à sa cuisine!


Related Posts: