Shochu

Shochu { Photo: Vadim Daniel, Photographe, Montréal }

Connaissez-vous la vodka japonaise? Découvrons le Shochu; à ne pas confondre avec le saké. La grande différence se situe dans le mode de fabrication. Le Shochu est une eau-de-vie de riz qui est distillée, tandis que le Saké est un alcool de riz qui est fermenté et brassé plusieurs fois comme la bière.

Même si la boisson préférée des japonais est le saké, la consommation du Shochu est beaucoup plus importante que celle-ci. Le Shochu acquiert une grande popularité auprès des gens démunis et malheureusement aussi des alcooliques, à cause de son prix abordable ( lire: super cheap! ) et de son taux d’alcool ( entre 20 et 30 % ). À une certaine époque, le Shochu était mal vu par les classes élevées, et ces gens l’utilisaient même comme un désinfectant.

Dès l’arrivée du Korui Shochu dans les années 80, le Shochu s’offre une deuxième vie. Il est fabriqué de méthode plus industrielle, et devient le favori des femmes en étant plus aromatique et polyvalent grâce à sa facilité à se mélanger. Sa demande ne cesse d’augmenter et, en 1990, l’Otsurui Shochu fait sont entrée. Plusieurs gammes de produits de luxe sont alors mis en marché.

De nos jours, le Shochu est consommé sur glace, ou avec de l’eau chaude. Il est plus santé que le saké, puisqu’il contient moins de sucre. Vous pouvez le mélanger au thé vert, à la limonade, au jus d’orange ainsi qu’avec du sorbet en trou Normand. Pour ma part, je le préfère servi avec un thé oolong glacé après un bon souper. C’est la façon la plus populaire de le boire, surtout pour la santé du Japon.

Sai Kochiku Nippon!

Note: Vous pouvez vous procurer une bouteille de Shochu à la SAQ

Emmanuelle


Related Posts: